You are currently viewing Bali: Itinéraire – partie 1

Voici le résumé de ce magnifique voyage jour par jour. Dans cet article vous trouverez nos ressentis, nos coups de cœurs, nos surprises mais aussi nos galères. Vous l’avez bien compris je suis une « black cat for ever »


Itinéraire Jour 1 à 7

Vous avez envie d’en savoir plus?


Jour 1 et 2 : Kuta

Notre section sur les activités à faire à Kuta, Seminiak, Legian et nos adresses


Jour 1: Arrivée à Bali

Après un vol passant par Singapour, nous arrivons enfin à Ngurah Rai. Après l’achat de nos cartes sim, et l’attente aux files de douanes, nous sortons enfin de l’aéroport. Nous n’avons pas prévu de réservation de taxi (étant donné que l’hôtel où nous nous rendons n’est qu’à 10 min à pied d’après notre gps). Mais il y avait deux ou trois petites choses que nous ne savions pas:
– La première : il est difficile de sortir de Ngurah Rai à pied puisqu’il n’y a quasiment pas de trottoir!
– Deuxièmement : à la sortie vous vous ferez interpeler de tout les bords par les chauffeurs de taxi: la symphonie des « taxi » « taxi ».
– Troisièmement: le trafic est encore dense et il s’avère difficile, comme partout à Bali, de traverser la route.
Bref vouloir faire le trajet à pied était une mauvaise idée ! C’est à ce moment que nous avons appris une des règles majeure du pays: A Bali tout se négocie! Après s’être renseigné du tarif approximatif du trajet, on interpelle un « taxi » « taxi ». Le chauffeur nous propose un tarif correct et nous indique 20min de route. Étonnant: puisque le gps indique 10min à pied! Fraichement arrivée dans ce pays inconnu, armée de mon très mauvais sens de l’orientation, et étant donné les articles que j’avais pu lire sur les mauvaises expériences de taxi à Bali: Nous avions peur à l’arnaque! Mais on y a échappé cette fois-ci (voir la mafia des taxis dans les infos pratiques). Ce que nous ne savions pas c’est que près de l’aéroport la route n’est que dans un sens. Je vous explique: si vous êtes en voiture vous devrez faire tout le tour de Kuta pour vous rendre de l’autre coté de la route!

Nous avons séjourné 2 jours et une nuit au GrandMas Plus Airport Hotel: à 10min de l’aéroport! Un premier coup de cœur dès notre arrivée: un tarif imbattable pour une chambre fonctionnelle, une cour intérieure arborée avec piscine, un personnel à vos petits soins et un restaurant fabuleux!

C’est à ce moment que nous sommes tombés amoureux des balinais!

grandmas hotel plus airport
kuta
hotel
Grandmas Plus Hotel Airport, Kuta

Jour 2: Virée Shopping à Kuta

Après un petit déjeuner copieux! Avant de rejoindre notre deuxième lieu de résidence, on en profite pour découvrir les alentours de notre hôtel! Il est situé sur l’axe majeur de Kuta, et nous avons repérés quelques shop, la veille en faisant le tour avec notre taxi! C’est lors de cette virée que nous découvrons le Krisna Oleh Oleh, une grande boutique de souvenir sur 3 étages. On en profite pour acheter des produits cosmétiques typiques de Bali, deux ou trois vêtements de saison, avec des imprimés ethniques et nous rentrons manger à l’hôtel avant que notre taxi vienne nous chercher pour nous emmener à notre première villa: Villa Cetta!


Jour 2 à 7: Ubud et Denpasar

Notre section sur les activités à faire à Ubud et nos adresses


Jour 2: Arrivée à Ubud

Nos sacs déposés à la villa, nous sommes partis nous visiter la région! Nous avons été charmés par des paysages magnifiques, de petites rizières, des chemins de pavés étroits séparés par de petites maisons. Si vous êtes courageux, nous vous conseillons de prendre un petit encas au Yellow Flower café, perché tout en haut de la jungle, avec une vue magnifique. Ils servent des smoothies et des fruits bowl à tomber ! Pour finir notre journée nous avons été chercher à emporter au restaurant Alchemy, dans les rues plus fréquentées d’Ubud. Ce restaurant nouvelle génération se trouve dans les quartiers les plus animés du coin avec de nombreux restaurants. Attention il n’y a pas toujours de trottoir pour marcher et la circulation est dense jusque tard dans la nuit !


Jour 3: Un road trip prévu d’avance vers Nusa Penida

C’est une des activités que nous avions prévue avant notre voyage: nous avons réservé un « taxi-driver » privé pour seulement 35€ la journée d’environ 10 heures. Nous l’avons réservé facilement via lebaliblog.com. Ils se chargent de tout avec la compagnie de taxi: vous n’aurez qu’à récupérer le numéro de réservation et partir à l’aventure!
Levés 6h00, il fait déjà jour et grand soleil: la journée s’annonce parfaite!


Etape 1 : Tirta Empul

Nous avons donc commencé par le temple Tirta Empul: un temple aux sources sacrées destinées à purifier le corps et l’âme. Ce qui était agréable c’est que nous étions seuls si tôt le matin! Vêtus de nos sarongs empruntés à l’entrée du temple, mais absolument pas équipés pour profiter d’un bain sacré, nous avons préféré nous laisser porter par le spectacle des locaux qui viennent avec leurs petites offrandes aux dieux prendre part au rituel de purification.
Pendant que nous visitions les recoins du temple, nous avons fait la rencontre d’un petit chien adorable, comme on en rencontre de nombreux errants dans les rues des villes, qui nous a servi de guide pour le temple et nous attendait à chaque photo! Un signe peu être que nous étions les bienvenus ici?


Etape 2 : Besakih Temple

Besakih est un des plus grands temples de Bali. Pour nous ce n’était pas une bonne expérience: ce temple c’est l’usine!
On vous propose des services ou des pseudo-guides en masse à l’entrée! Notre taxi driver nous a presque obligé à acheter un sarong, dans une zone commerçante au pied de la route menant au temple, à un prix exorbitant, au risque de ne pas pouvoir rentrer sur le site du temple! Mais à l’entrée il était possible d’en emprunter: première arnaque. Verdict: soyez prêt à négocier et à refuser beaucoup de requêtes insistantes! Nous avions lu que le temple était toujours bondé, le matin nous étions plutôt au calme. Malgré son architecture impressionnante, et sa beauté nous n’y avons pas trouvé un grand intérêt.
La visite fut bouclée en 30minutes.


Etape 3 : Taman Festival Park

Ahh! le Taman Festival, un parc d’attraction abandonné situé à proximité de la plage de Sanur! C’était une destination que nous voulions faire à tout prix: pour des fans de street art comme nous, des lieux comme cela on n’en voit pas tous les 4 matins!
Nous avons donc commencé par expliquer la destination à notre taxi-driver (un local pourtant)! Il ne nous comprenait pas, et nous informa qu’il y avait de nombreux « Taman » sur Bali! (« Taman » signifie « jardin »).
Arrivés sur place, on se gare un peu plus loin, il faisait vraiment très chaud!. A l’entrée une sorte d’accueil à moitié destroy avec un homme qui nous demande 50000IDR/personne soit environ 3€. On avait lu que l’entrée était gratuite, mais comme partout à Bali certains locaux investissent les lieux pour se faire un peu d’argent. Face à nous un parc monumental : au centre une ancienne fontaine sculptée, plus loin en contrebas une grande place marécageuse (attention aux moustiques) qui laisse entrevoir un autre bâtiment; à droite le célèbre dôme qui laisse apparaitre le ciel (celui que l’on voit souvent en photo) et à gauche une quantité astronomique de chemins et autres bâtiments. On va mettre du temps à faire le tour!
Émerveillés par le dôme et bercés par le bruit des vagues et le crépitement des feuillages, après la prise de connaissance avec deux dragons-phœnix dignes de Game of Thrones nous enchainons avec les visites des bâtiments à la Walking Dead et de la supposée « salle de cinéma -chauve souris 3D« . Un magnifique endroit digne d’un scenario Jurassic Parc: un peu dangereux avec les bâtiments instables et des crocodiles mangeurs d’homme: mais bon on a survécu.

Pour ma part, j’ai assez flippé avec toutes les histoires et légendes que j’avais lues sur ce lieu si étrange. D’ailleurs, ça ne m’avais pas non plus rassuré quand ce gentil taxi-driver local ne voulu pas s’aventurer dans le parc avec nous (complétement flippé le type)!
LA CONCLUSION: on n’était pas du tout équipés pour un tel site d’Urbex : Bonjour les chaussures ouvertes et la combi-short! Une super visite entremêlée de grosses frayeurs.


Etape 4 : Big Garden Corner

L’endroit était joli et pas trop mal entretenu, avec de belles structures à photographier (des œuvres d’arts en produits recyclés, des statues, des points d’eaux). Cependant, après l’effervescence du Taman, ce lieu enchainait les fausses notes: l’entrée plus chère pour les touristes que pour les locaux, le temps d’attente interminable pour nos soit disant « bananes fries gratuites » (que nous n’avons donc pas mangé en passant) et un personnel froid qui contrastait au plus au point avec le temps. Heureusement que notre déjeuner au Bebek Uma Sarih Restaurantétait là pour réparer ce raté. Ce lieu est un des plus beaux endroits pour aller déjeuner le midi et profiter de goûter des spécialités locales traditionnelles comme le « bebek betutu ».


Etape 5 : Green Bali coffee and swing

Avec un ventre bien rempli, il était temps de rentrer! Mais nous avions encore un peu de temps sur notre « tour » alors notre taxi driver nous proposa d’aller au Green Bali coffee and swing. Un lieu où l’on peut faire de la balançoire au milieu de la jungle et assister à des dégustations de café. C’est ici que nous avons fait la rencontre d’une personne exceptionnelle : Komang. Cet homme est la gentillesse incarnée! Représentant la jeunesse balinaise préoccupée par sont environnement, il propose des services de guide en anglais, et des activités éco-responsables comme nettoyer les plages, aider des locaux, donner des cours en écoles, etc.

Pour suivre Komang: Sur Facebook et Instagram

Après cet échange enrichissant, Komang nous proposa de « swinger » enfin faire de la balançoire au milieu de la jungle ! Nous avons donc pris une balançoire pour deux! Après une vingtaine de swing on a enchainé avec quelques photos dans structures perchées du site. Une bonne partie de rigolade! A la sortie du site nous en avons profité pour acheter du thé au ginseng (celui que j’avais préféré) et pour en apprendre plus sur le luwak coffee. Une fois rentré à notre villa de rêve, un bon repas s’imposait au Dining Corner Restaurant.


Jour 4: The Alena Resort

Le lieu de résidence dont nous sommes tombés amoureux

Petite Journée de répit dans notre nouveau lieu de vie p.a.r.a.d.i.s.i.a.q.u.e pour quelques jours. The Alena Resort situé à quelques kilomètres du centre d’Ubud ! C’est le meilleur endroit où nous avons logé pendant notre séjour. C’est un petit ressort, on est donc loin des hôtels bondés de touristes que constituent en général ces « établissements ». On y retrouve l’accueil irréprochable et la gentillesse qui nous séduisait temps chez les balinais! Loin du bruit de la ville, avec un cadre idyllique entre rizières et jungle. Piscine, vue, cours de yoga, activités organisées par l’hôtel, restaurant aux petits déjeuners variés et  délicieux, tout y est : même un spa ! Le gros avantage est qu’ils proposent un service de navettes gratuites aller-retour pour aller dans le centre d’Ubud de 9h30 à 22h30. Le personnel souriant était toujours à l’écoute et prêt à dénicher les meilleurs plans et les meilleures adresses: un endroit comme à la maison!

Nous en avons donc profité pour se faire un day-off entre piscine et balade dans le centre d’Ubud! Ubud centre est parfait : il est juste difficile de traverser la route, car la circulation y est dense ! Vous  y trouverez de nombreux restaurants, bars, mais aussi le connu Coco Supermarket un supermarket où vous pourrez acheter de tout (oui vraiment de tout)! Nous y avons acheté une valise cabine, pour un peu plus de 20€ pour ramener nos trouvailles et décharger un peu nos sacs de rando’ pour le retour.


Jour 5: Nusa Penida Tour

Il était impossible de résumer cette expérience, qui fût l’une des plus belle de nos vies en quelques lignes, du coup on vous a écrit un article complet sur ce road trip, pour que comme nous vous en preniez pleins les yeux!


Jour 6: Monkey Forest

Une nouvelle journée qui commence et on compte bien en profiter pour visiter la fameuse Monkey Forest ! Il en existe plusieurs à Bali, celle-ci est la plus connue ! En plein cœur d’Ubud, on y accède à pieddepuis le centre ville. On se fait donc déposer par notre navette au Cocomarket et  c’est parti ! Nous y sommes allés en début d’après midi pour éviter les foules ! Après avoir payé notre entrée, nous passons sur un pont, puis dans un tunnel pour déboucher sur la forêt !


Dans cette vaste forêt les singes sont joueurs: quelques un sautent sur les épaules des touristes, d’autres leurs cherchent des poux où essayent de leurs faire les poches! Nous avions bien rangé nos téléphones: aucun soucis! Malgré le caractère inoffensif qu’on a tendance à leurs attribuer ce sont des animaux sauvages et par conséquent il est important de respecter les règles! Il serait mal venu de vous faire mordre ! Nous avons vu plusieurs scènes comiques de singes dignes des plus grands acteurs d’Hollywood : comme celui que nous avons surnommé Lucky Luke car il se baladait un brin de paille à la bouche tranquillement comme un cow-boy enfin un cow-monkey du far ouest. Apparemment il est aussi logique pour les soigneurs de faire des « checks » où de serrer la main (ou patte? qui sait) aux singes qu’ils croisent.


Jour 7: Rizières et Road-trip au Mont Bratan

Nous n’avions rien prévu sur cette journée pour anticiper de faire sur place des activités de dernière minute . Cette journée fut donc organisée avec notre guide mais aussi taxi-driver local Dewa, une personne formidable que nous avons rencontrée lors du Nusa Penida Tour. Débordant d’idées et super arrangeant Dewa planifia ce tour rempli de belles surprises !


Etape 1 : Visites des rizières

La veille nous avions réservé cette activité gratuite nommée « morning walk » auprès du personnel. Levés tôt nous étions partis pour une marche d’environ 1heure pour visiter les rizières environnantes munis de nos bâtons et de nos chapeaux traditionnels!  Accompagné de They , un homme cultivé et souriant nous avons pu comprendre le mode de vie des paysans et profiter du calme des plantations pour écouter le riz pousser. Un doux réveil culturel.


Etape 2 : Taman Ayun Temple

Le Temple Taman Ayun Temple

Ce temple est magnifique et c’est pour nous un des incontournables de Bali. On y trouve un travail architectural monumental des fresques et des sculptures détaillées. S’il vous faut visiter un temple : celui-ci est une bonne idée. On y accède depuis un pont car il est entouré d’eau, il est vaste et très vert. Dans l’heure de midi c’était calme. Nous avons pu emprunter des sarongs à l’entrée. Nous avons aimé nous y promener et découvrir les monuments, la scène de combat de coq et la magnifique sculpture dédiée à la déesse du riz Dewi Sri. Nous pouvions même y entendre au loin une procession : cérémonie, qui nous était fermée mais dont on entendait les chants et prières. A savoir, si vous le visitez seul, l’accès à l’intérieur du temple est aussi interdit aux touristes.

Depuis le début de notre séjour, je me posais souvent cette même question : ayant remarqué que plusieurs balinais portaient le même prénom, je me demandais si cela était une mode ?! La réponse de Dewa : et bien non, c’est une tradition!


Etape 3 : Pura Alun Dana Bratan Temple

Pura Alun Danu Bratan Temple de son nom complet, aussi appelé temple de Bedugul est un temple situé sur le lac Bratan au nord ouest de Bali. On peut voir au loin le célèbre Mont Bratan qui se dessine à l’horizon sur un lac qui est connu comme le lac de Holy Mountain en raison de la fertilité de cette région. Pour y aller vous vous garez sur un grand parking et payez l’entrée . Saisi par la fraicheur, et entouré par la brume, le climat est bien plus frais proche du lac Bratan : avec nos shorts nous n’avions pas chaud ! Ce temple sur l’eau est un des plus photographié, l’accès y est interdit, on ne peut le voir que depuis la rive où en faire le tour en bateau (moyennant finance). Il fait parti de ces temples prisés part de nombreux touristes qui en font un générateur d’argent ! Oubliez l’ambiance romantique qui se dégage des photos trouvées sur le web. Malgré un parc arboré à l’entrée, le lieu autour du temple est bétonné loin du charme de certains autres temples.


Etape 4 : Twin Waterfalls

Les cascades Twin Waterfall sont un INCONTOURNABLE de Bali ! Un endroit authentique loin des foules ! Pour y accéder, nous avons du rouler dans des petits chemins étroits sur plusieurs km! Nous nous sommes demandé ce que ferait notre guide si il rencontrait une voiture : heureusement nous n’en avons pas croisé! Munis de nos sacs et de nos changes (oui nous comptions bien nous baigner!) c’est parti pour une petite randonnée : soyez bien équipés. Il a fallut marcher longtemps et descendre de grandes marches sur des terrains humides : Prêts à revivre le même calvaire que les marches de Kelingking beach ?! 

Une fois arrivés un décor somptueux au milieu de la jungle, un petit pont nous mène alors aux jumelles. Deux cascades superbes qui se jettent dans une piscine naturelle à l’eau presque limpide et pas si froide au final ! Nous y faisons la rencontre avec un couple de bretons sympathiques avec lesquels on blague sur le fait que l’eau même en plein été est bien plus chaude que sur nos plages !(rencontrer des voisins de région au bout du monde : check !) Ce qui est génial c’est qu’on a pied: pas mal pour une piètre nageuse comme moi !

Pour clôturer cette belle journée nous allons boire un verre dans le centre ville d’Ubud et flâner un peu ! Entre un diner aux chandelles au Restaurant Petani du complexe Alaya Resort et une superbe barbe à papa au milieu de la nuit à Barbapopa, cette journée se finit sur une note parfaite ! Hey pour info : amateurs de sucreries soyez rapides avec l’humidité ambiante, manger une barbe à papa à Ubud s’avère être une course contre la montre !

Vous voulez connaitre la fin du voyage?